Je L’aime à Mourir – Paroles

Je L’aime à Mourir

(originally by Francis Cabrel)
Y yo que hasta ayer solo fui un holgazán

Y soy el guardián de sus sueños de amor,

La quiero a morir
Y pueden destrozar todo aquello que ven por que ella de un soplo lo vuelve a crear

Como si nada, como si nada

La quiero a morir
Ella para las horas de cada reloj y me ayuda a pintar transparente el dolor

Con su sonrisa

Y levanta una torre desde el cielo hasta aqui

Y me cose unas alas

Y me ayuda a subir a toda prisa, a toda prisa

La quiero a morir
Conoce bien cada guerra, cada herida, cada ser

Conoce bien cada guerra de la vida

Y del amor también
eh eh eeeh
Moi je n’étais rien et voilà qu’aujourd’hui

Je suis le gardien du sommeil de ses nuits

Je l’aime à mourir
Vous pouvez détruire tout ce qu’il vous plaira

Elle n’a qu’a ouvrir l’espace de ses bras

pour tout reconstruire, pour tout reconstruire

Je l’aime à mourir
Elle a gommé les chiffres

des horloges du quartiers

Elle a fait de ma vie

des cocottes en papier

des éclats de rire

Elle a bâtit des ponts entre nous et le ciel

et nous les traversons à chaque fois qu’elle

ne veut pas dormir, ne veut pas dormir

Je l’aime à mourir
Elle a dû faire toutes les guerres

Pour être si forte aujourd’hui

Elle a dû faire toutes les guerres

De la vie, de l’amour aussi
eh eh eeeh
Elle a dû faire toutes les guerres

Pour être si forte aujourd’hui

Elle a dû faire toutes les guerres

De la vie, de l’amour aussi [x2]
eh eh eeeh

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s